Accueil   >   Actualités   >   « Ca n’a pas été évident au début […], mais la solidarité finit toujours par l’emporter ! »
16/06/2015 Engagement des salariés

« Ca n’a pas été évident au début […], mais la solidarité finit toujours par l’emporter ! »

Alain Lescornez est Animateur Travaux Signalisation au sein de SNCF Centre.

itw-jeremy-wattelierQu’est-ce qui vous a donné envie de vous engager ?
L’association Magie à l’hôpital, que je connais pour y être bénévole, manque cruellement de ressources pour réaliser un tas de projets. Je souhaitais m’engager davantage et vivre une nouvelle expérience. Quand j’ai su que la Fondation SNCF proposait de consacrer jusqu’à 10 jours par an à du mécénat de compétences, j’ai proposé mon aide à l’association pour réaliser une mission qui était dans mes compétences.

Comment votre N+1 a-t-il réagi à votre décision de faire du mécénat de compétences ?
Ca n’a pas été évident au début. C’est vrai que les 10 jours passés au sein de l’association s’analysent comme une absence non productive et que les contraintes d’exploitation peuvent compliquer l’engagement d’un salarié, mais la solidarité finit toujours par l’emporter !

Quelle était votre mission justement ?
Elle consistait d’une part à rédiger un guide d’accueil des nouveaux magiciens au sein de l’association précisant les contraintes hospitalières, et d’autre part à organiser une formation de deux jours pour tous les membres de l’association sur le thème de l’environnement de l’hôpital et la réalisation de reportages photos. Mon expérience de la rédaction de dossiers techniques m’a été très utile pour le guide. Concernant la formation, je me suis appuyé sur mes compétences en matière d’organisation de chantier que j’ai adaptées à la situation avec la gestion des imprévus de dernière minute.

Que pensez-vous avoir apporté à l’association ?
Les acteurs de l’association étaient tout à fait à même de réaliser ce travail, mon aide leur a surtout fait gagner du temps. Elle leur a permis de mener à bien deux actions qui leur tenaient à cœur et qui restaient en suspens, faute de temps.