Accueil   >   Actualités   >   11 entreprises pour prévenir l’échec scolaire
09/06/2015 Education

11 entreprises pour prévenir l’échec scolaire

logo_alliance-mecenes130 collégiens en difficulté accompagnés et plus de 1 000 élèves sensibilisés dans 8 collèges des 3 académies d’Ile-de-France : premier bilan positif du programme innovant lancé par l’Alliance pour l’éducation, dont la Fondation SNCF est parmi les membres fondateurs.

 

Une approche globale inédite

Tous les ans en France, 140 000 décrocheurs sortent du système scolaire sans diplôme. Pour contribuer à enrayer ce phénomène, L’Alliance pour l’éducation a mis au point un programme d’accompagnement complet avec l’appui d’un comité d’experts et le soutien de l’Education nationale. Ce dispositif a pour ambition de redonner confiance aux jeunes en difficulté en valorisant leurs capacités et en leur faisant découvrir le monde de l’entreprise au collège (de la 5ème à la 3ème).

 

 

 

 

 

Le programme s’articule autour de 4 volets complémentaires :

1/ Le soutien scolaire individuel pour favoriser la confiance en soi et les apprentissages : une séance par semaine, soit 20 à 25 rendez-vous sur l’année ;
2/ La sensibilisation des parents aux enjeux scolaires et à l’importance de leur implication ;
3/ L’accompagnement collectif pour encourager les compétences transverses, partager les savoir-être et les codes de l’entreprise auprès de tous les élèves et contribuer à leur parcours individuel d’orientation ;
4/ La création d’un esprit d’équipe favorisé par une expérience commune des parties prenantes, lors de sorties culturelles, nature ou santé.

La mise en œuvre du programme est assurée par cinq associations qui travaillent ensemble, en partageant leurs pratiques et outils. Elles accompagnement les jeunes et leur famille, avec l’appui de salariés des entreprises de L’Alliance dans le cadre du mécénat de compétences. Deux nouvelles associations rejoindront ces partenaires dès la rentrée de septembre.

 

Déjà 11 mécènes engagés : la co-construction attire

Depuis sa création, sous l’impulsion d’Admical en 2013, L’Alliance pour l’éducation est passée de 7 à 11 entreprises engagées dans la prévention de l’échec scolaire : les fondations CNP Assurances, Deloitte, France Télévisions, HSBC France, ManpowerGroup, SNCF, Total, RATP et la Caisse des Dépôts, Imerys et Safran. L’union de leurs moyens financiers et humains permet de combattre le décrochage scolaire plus efficacement.

 

Une expertise mobilisée à chaque étape

Le dispositif a été conçu en 2013 avec le concours d’experts et praticiens des questions d’éducation, d’égalité des chances et d’approche des adolescents et de leurs familles. Un comité d’orientation, mobilisé à la demande, se réunit afin d’enrichir le programme au fil des développements sur le terrain.

 

Une gouvernance confirmée

Marianne Eshet, déléguée générale de la Fondation SNCF, a été reconduite à la présidence de L’Alliance pour l’année 2015.
Laurence Piccinin est déléguée générale de L’Alliance pour l’éducation.

 

Suivez l’actualité de L’Alliance pour l’éducation

– Sur Facebook
– Sur Twitter