Accueil   >   Actualités   >   Double Coup de Pouce pour la lecture et les maths
21/01/2015 Education

Double Coup de Pouce pour la lecture et les maths

apfee-2

Après la lecture, l’Apféé met les mathématiques au programme de ses clubs d’accompagnement scolaire et peut compter sur le soutien de la Fondation SNCF.

 

 

 

 

 

Des chiffres et des lettres

 

Née pour favoriser l’égalité des chances à l’école, l’Apféé s’attache à prévenir l’échec scolaire en lecture-écriture depuis 20 ans, en accompagnant les municipalités dans la mise en œuvre des clubs Coup de Pouce “Clé” (Clubs de lecture et d’écriture). 90 000 enfants fragiles en lecture ont déjà été accompagnés via ce dispositif, dont 9 822 enfants de CP issus de 256 villes au cours de l’année scolaire 2013-2014. Les mathématiques, autre savoir de base à maîtriser pour éviter le décrochage scolaire, font l’objet d’un nouveau dispositif Coup de Pouce destiné aux enfants du CE1, le Coup de Pouce Clém (Clubs de lecture, écriture et mathématiques), testé grandeur nature par l’Apféé.

 

Expérimentation avant déploiement

 

Pour mettre au point ce dispositif de prévention reproductible à grande échelle, l’Apféé mène une recherche-expérimentation, avec le concours de Jean-Pierre Leclère, enseignant chercheur en didactique des mathématiques à l’Université de Lille. Le Coup de Pouce Clém reprend l’essentiel des ingrédients qui ont fait le succès des Coups de Pouce Clé. Le Coup de Pouce Clém réunit un animateur et 5 enfants de CE1, 3 soirs par semaine après la classe pendant 1h30, de novembre à juin, à l’école. Les séances, structurées 2/3 mathématiques et 1/3 lecture, sont rythmées par des activités ludiques qui permettent aux enfants d’appréhender des notions numériques ou géométriques à travers le jeu dans une ambiance conviviale. En 2013-2014, année 2 de l’expérimentation, 280 enfants de 16 villes ont bénéficié de ce dispositif.

 

 

Avec le soutien élargi de la Fondation SNCF

 

apfee-1Partenaire de l’Apféé depuis 2011, la Fondation SNCF a choisi de soutenir le déploiement des Coups de Pouce “Clé” et “Clém” dans 27 villes en 2015, et ce pour 2 bonnes raisons. La prévention de l’illettrisme dépasse la lecture et repose sur une approche globale des savoirs de base : lire, écrire, compter. 2e raison : le dispositif associe étroitement l’école et les parents. Les enseignants détectent les enfants, dès leur entrée au CP et au CE1, qui ont besoin d’un « Coup de pouce » pour développer leur goût d’apprendre et leur rapport à la culture écrite. Les parents s’engagent à être des relais et à les encourager au quotidien, un facteur déterminant dans la réussite.