Accueil   >   Actualités   >   De la terre à l’assiette
06/09/2018 Education

De la terre à l’assiette

Mécénat de SNCF Paris Saint Lazare

Impliquer des jeunes en situation de décrochage scolaire dans un projet de vivre ensemble, c’est l’ambition de l’association Ferme d’Ecancourt.  

Ce petit coin de nature…

Le Val d’Oise, notamment l’agglomération de Cergy-Pontoise, et les Yvelines accompagnent des jeunes des quartiers en difficulté. Ces territoires d’Ile-de-France ont gardé quelques fermes et celle d’Ecancourt leur propose de vivre des moments de partage en dehors de leur cadre quotidien. Proche de la forêt de l’Hautil, son corps de ferme du 18éme siècle, son gîte de groupe, ses 6 ha de jardin pédagogique ouverts au public en font un terrain idéal de rencontre et d’expérience.
ferme d'ecancourt

Retour au vrai

La Ferme d’Ecancourt est une association spécialisée dans « le séjour de rupture » sans se fermer au reste du monde. Avec un rendez-vous mensuel d’une journée, le projet “De la terre à l’assiette” propose à 40 volontaires de cultiver des parties du jardin et de cuisiner leurs productions pendant 8 mois. Ensuite, les 40 jeunes se retrouvent à la ferme pour un séjour en pension complète avec d’autres apprentis jardiniers et des retraités. “Les jeunes en difficulté ont besoin de trouver des situations concrètes permettant des réussites” insiste la directrice.

Retrouver l’envie

“De la terre à l’assiette” est un projet utile pour le territoire et pour les jeunes. Ils expérimentent la patience du jardinage et le travail collectif où chacun a sa place et sa part de responsabilité. Ils retrouvent l’envie d’apprendre et la confiance en soi.

à lire sur le même sujet

Proxité & SNCF : Priorité à l'insertion des jeunes >
Tela Botanica >