Accueil   >   Actualités   >   Démos, le pari réussi de la Philharmonie de Paris avec le soutien de la Fondation SNCF
30/06/2016 Culture

Démos, le pari réussi de la Philharmonie de Paris avec le soutien de la Fondation SNCF

//www.fondation-sncf.org/wp-content/uploads/2016/06/demos2016-1.png
//www.fondation-sncf.org/wp-content/uploads/2016/06/demos2016-2.png

 

Samedi 25 et dimanche 26 juin, les concerts Démos* clôturaient une année de musique ensemble pour les enfants d’Ile-de-France et du Soissonnais et faisaient résonner la Philharmonie du vivre ensemble. Plusieurs dizaines de jeunes musiciens éclatants de plaisir ont interprété une douzaine de pièces classiques. Ils furent acclamés par une Philharmonie débordante et enthousiaste.

 

 

LA FONDATION SNCF, PARTENAIRE DE LA PREMIÈRE HEURE

Dès 2012, la Fondation SNCF a rejoint le 2e cycle de l’expérimentation et participé à l’élan du projet Démos. Elle a été le catalyseur de l’engagement des collectivités territoriales qui hésitaient à s’impliquer. C’est la dimension Vivre ensemble du projet, qui brasse les enfants des conservatoires et des quartiers, les cultures et les générations, qui a incité la Fondation SNCF à s’engager. Pour 2015-2018, elle renouvelle et renforce son partenariat en soutenant le 3e cycle ambitieux de Démos : son déploiement dans près de 30 villes de France.

 

LA CULTURE, NOUVEL AXE DE MÉCENAT DE LA FONDATION SNCF

PHILARMONIE ORCHESTRE DEMOS PHILARMONIE DE PARIS LE 28 AVRIL 2016

La culture est un levier d’ouverture au monde. Elle donne des repères communs qui rapprochent les individus dans une vision plurielle de la société. La Fondation SNCF a décidé d’en faire un axe fort de sa nouvelle bataille pour le Vivre ensemble. Elle soutient des initiatives qui ouvrent en grand l’accès à la culture, à la pratique d’une discipline et à la création d’une œuvre.

Musique, théâtre, danse ou peinture, la culture a le don de nous ouvrir les yeux, les oreilles et l’esprit. C’est un formidable moyen de dépasser nos différences et réussir à mieux vivre ensemble

Marianne Eshet, déléguée générale de la Fondation SNCF

POINTS DE VUE

ZOOM SUR UNE PÉDAGOGIE ORIGINALE

PHILARMONIE ORCHESTRE DEMOS PHILARMONIE DE PARIS LE 28 AVRIL 2016Les enfants ont de suite un instrument dans les mains et travaillent en groupe de 15, 4 heures par semaine. Le résultat artistique est immédiat, l’enfant contribue à un moment musical. Gilles Delebarre, Directeur adjoint du département Éducation de la Philharmonie de Paris, est co-créateur du projet Démos et en assure le pilotage pédagogique.

Il explique : « Cette expérience sensible développe la capacité de l’enfant à ressentir des émotions artistiques, à les identifier chez les autres et à mesurer à quel point ces émotions font de nous des êtres humains».

TRAVAIL D’ORCHESTRE POUR LE GRAND CONCERT DE JUIN

 

PHILARMONIE ORCHESTRE DEMOS  PHILARMONIE DE PARIS LE 28 AVRIL 2016

Zahia Ziouani dirige l’Orchestre Symphonique Divertimento, qui réunit 70 musiciens issus de Seine-Saint-Denis, elle participe au projet Démos depuis sa conception et elle y croit. « Le projet va plus loin que la sensibilisation. Il permet la pratique musicale, qui plus est de la musique classique, souvent délaissée pour les cultures urbaines. Il est là l’accès à la culture ». Les répétitions se suivent pour franchir toutes les étapes : la prise de repères par les enfants néophytes, l’arrivée des élèves de conservatoires, puis des musiciens professionnels, jusqu’au concert fi nal. La conduite consiste à travailler l’équilibre entre les instruments. Et entre ces musiciens de tous horizons ? «Je garde la même exigence avec les enfants qu’avec les musiciens professionnels sur l’investissement, la tenue, les gestes, bref le savoir-être incontournable pour jouer ensemble». Et si la meilleure façon de partager ses différences, c’était de ne pas en faire ?

//www.fondation-sncf.org/wp-content/uploads/2016/06/p3-a-gauche-©-Bertrand-Gaudillere-12c.jpg
//www.fondation-sncf.org/wp-content/uploads/2016/06/Repetition-Demos-28.04.2016-©-Bertrand-Gaudillere-59CC.jpg

© photos de Bertrand Gaudillière 

 

*   Démos (Dispositif d’Éducation Musicale et Orchestrale à vocation Sociale) entraîne des enfants de 7 à 14 ans issus de quartiers populaires dans trois années d’apprentissage de la musique classique en orchestre. Depuis sa création en 2010, 3600 enfants ont participé au projet.