Accueil   >   Actualités   >   L’Opéra national de Paris contre les inégalités
09/04/2019 Culture

L’Opéra national de Paris contre les inégalités

Lutter contre les inégalités culturelles, c’est l’engagement de l’Opéra de Paris qui dispense un enseignement artistique pour des enfants scolarisés en Réseau d’éducation prioritaire.

opera-de-paris
©Agathe Poupeney / OnP

Un projet pédagogique

En 2009, l’Opéra de Paris initiait le projet « Classe des Petits Violons » dans une école du 18e arrondissement de Paris pour permettre à 22 élèves éloignés de la culture d’accéder à des voies d’excellence. Un dispositif pilote, que l’Opéra a décidé de développer pour essaimer le meilleur de ses apprentissages.

Les Classes Cordes et Mouvements de l’Opéra

C’est le nom des classes mises en place dans 3 écoles situées dans des quartiers sensibles du 18e arrondissement de Paris, de Saint-Ouen (93) et Nanterre (92). Au programme des enfants pendant 3 ans : des ateliers de pratique artistiques quotidiens, rythmés par la découverte de l’Opéra, ses théâtres, ses métiers et d’un spectacle de fin d’année joué à l’amphithéâtre de l’Opéra de Bastille.

La culture est une chance

Pour l’Opéra de Paris, “ce projet est conçu pour lutter efficacement contre le déterminisme social”. Il participe également à changer l’image des établissements scolaires réputés “difficiles” dans leur quartier et de les faire rayonner différemment. Enfin, il ouvre l’accès à la culture, qui plus est à la pratique artistique afin de redonner confiance aux jeunes et changer leur rapport au monde.

à lire sur le même sujet

Maîtrise Populaire de l’Opéra Comique: l’éducation citoyenne en chantant >

Concerts de Poche : la musique au service des territoires >

La Fabrique Opéra : la co-construction essaime >