Accueil   >   Actualités   >   Maîtrise Populaire de l’Opéra Comique : l’éducation citoyenne en chantant
28/03/2019 Culture

Maîtrise Populaire de l’Opéra Comique : l’éducation citoyenne en chantant

Former des jeunes de tous horizons aux arts de la scène dans la mythique Salle Favart, c’est la chance offerte par la Maîtrise Populaire de l’Opéra Comique qui fête ses 3 années d’existence.  Retour sur une aventure unique !
opera-comique

Une formation ouverte à tous les jeunes

La Maîtrise Populaire propose à des jeunes non musiciens âgés de 8 à 25 ans une formation d’excellence pour tous ceux que « la musique attire sans en connaître la grammaire », affirme Sarah Koné, sa directrice. Cette Maîtrise est la première  consacrée aux arts de la scène lyrique en France. Elle n’hésite pas à aller à la rencontre du grand public et s’est ainsi produite en gare de Paris-Lyon pour un moment musical d’exception avec une centaine d’enfants en 2018.

Une aventure humaine et artistique

Cette initiative contribue à démocratiser l’accès à la culture, renforcer le vivre ensemble et favoriser l’égalité des chances : la formation pédagogie dispense entre 6h et 15h heures d’enseignement artistique par semaine en horaires aménagés (chant choral, technique vocale, danse et formation scénique). La continuité entre scolarité et formation renforce le goût d’apprendre, l’attention et le sens des responsabilités chez chacun. Chaque année, une représentation publique est donnée à l’Opéra-Comique devant plus de 1 000 spectateurs, consacrant ainsi l’investissement des jeunes aux côtés de professionnels reconnus. Après les 1er et 2ème cycles, un 3ème cycle vient de s’ouvrir pour les jeunes en formation post-bac. Certains anciens élèves poursuivent des études de théâtre en France, à l’étranger ou bien ont rejoint des compagnies de théâtre ou de danse.

La Maîtrise tous azimuts !

Forte de ce succès dans la lutte contre le décrochage scolaire, la Maîtrise a été sollicitée, dans le cadre du Plan Chorale, pour diffuser ses méthodes pédagogiques et le répertoire vocal polyphonique auprès des enseignants. Pour la rentrée 2018-2019, la Maîtrise a formé une centaine de professeurs de l’Éducation Nationale avec pour objectif de créer un chœur dans leur établissement scolaire. Sur la scène de l’Opéra Comique, en 2018, une centaine de jeunes ont joué « My Fair Lady » et ont participé à Thyeste au Festival d’Avignon. Cette année, les jeunes artistes ont proposé une adaptation du conte Gretel et Hansel, trois représentations et une salle comble ! De vrais moments riches et forts en émotions.

à lire sur le même sujet

De la Goutte d’Or à Chaillot >

Démos en mouvement >