Accueil   >   Actualités   >   Maroc : deux partenariats pour apprendre et entreprendre
29/04/2019 International

Maroc : deux partenariats pour apprendre et entreprendre

La Fondation SNCF a noué deux partenariats avec la Fondation SANADY et l’association INJAZ pour lutter contre l'échec scolaire des enfants et développer des projets solidaires avec des jeunes. Cette démarche s'inscrit dans le cadre de lancement de la première ligne à grande vitesse au Maroc.

maroc-pour-nl

Apprendre avec la Fondation Sanady

Lutter contre l’échec et l’abandon scolaire dans les écoles publiques, telle est la vocation de la Fondation SANADY, également partagée par la Fondation SNCF. Le partenariat, prévu sur 3 ans (2016-2019), porte sur un programme de soutien en français et en mathématiques. Près de 200 jeunes de deux écoles primaires et d’un collège de la région de Kenitra en bénéficient. Les tests d’évaluation sont encourageants : en 2 ans, les notes des enfants ont progressé de 20 % en français et de 58 % en mathématiques. Le déploiement de “La machine à lire”, mise au point par les équipes d’Alain Bentolila, linguiste de renom, contribue à cette réussite.

Entreprendre avec l’association INJAZ

Au croisement de l’école et de l’entreprise, le projet d’INJAZ cultive l’apprentissage par l’action et stimule l’esprit d’initiative des jeunes. Des filles et des garçons de 16 à 18 ans se lancent dans une aventure citoyenne de 3 ans. Leur défi : identifier des problématiques sociales d’un quartier, d’une population fragilisée et apporter une solution concrète à travers un projet citoyen et solidaire. L’opération a mobilisé 1 500 jeunes, une quarantaine de projets ont émergé et le lauréat est le concepteur d’une solution qui facilite la vie de personnes en situation de handicap.

//www.fondation-sncf.org/wp-content/uploads/2019/04/INJAZ.jpg

SNCF au Maroc

 

Le Maroc a confié en 2009 au groupe SNCF une mission d’assistance à maîtrise d’ouvrage pour l’accompagner dans la réalisation de la première ligne à grande vitesse du pays. Elle permet de relier Tanger à Casablanca en 2h10 au lieu de 4h45 jusqu’ici. Le premier tronçon de 200 km entre Tanger et Kenitra a été inauguré le 15 novembre 2018. Il marque le début d’un partenariat de long terme entre l’ONCF (Office National des Chemins de Fer du Maroc) et le groupe SNCF. Ce partenariat a permis  la création de deux co-entreprises : l’Institut de Formation Ferroviaire qui forme 5 000 agents de l’ONCF et de SNCF par an et une société de maintenance des rames à grande vitesse, dans laquelle une quinzaine d’experts SNCF assurent la transmission du savoir-faire maintenance de SNCF.

à lire sur le même sujet

Inde : agir en faveur des enfants orphelins >

Australie : un engagement pour la réussite scolaire >