Accueil   >   Actualités   >   Paroles en signes : Mécénat territorial de SNCF Bretagne
05/10/2018

Paroles en signes : Mécénat territorial de SNCF Bretagne

Rendre accessible les techniques de création vidéo à des personnes sourdes et malentendantes, c’est l’ambition de l’association Canal Ti Zef qui développe son action dans toute la Bretagne.

  

 

Canal Ti Zef

Miser sur les différences

Le projet de Canal Ti Zef permet aux personnes sourdes et malentendantes d’apprendre à utiliser du matériel vidéo au cours de sessions spécifiquement conçues pour elles. Des temps de rencontres mixtes sont ensuite organisés lors « d’ateliers kino » entre ces personnes et d’autres bien entendantes. Ces ateliers leur permettent de créer et de monter des vidéos tous ensemble. Des projections publiques, suivies de débats en présence d’interprètes LSF, ont lieu devant un large public.

 

 

Gros plan sur 2017 - 2018  

Organiser un atelier par département breton, tel était le pari initial, largement gagné ! Dans le Finistère, berceau de l’association, plusieurs ateliers ont été organisés toute l’année ainsi qu’au cours d’un Festival « Intergalactique ». Dans le Morbihan, le Festival international du film insulaire de Groix a accueilli ses premiers ateliers. En Ille-et-Vilaine, lors du Festival du Film de l'Ouest à Betton, s'est déroulé un atelier de création vidéo pendant trois jours. Enfin, dans les Côtes d’Armor pour le festival « L'Oeil Vagabond », des sessions sont organisées lors des prochaines vacances de la Toussaint.

 

Faire ensemble

Pour Canal Ti Zef, “ce projet apporte une nouvelle dynamique du Nord au Sud et de l’Ouest à l’Est de la Bretagne, touchant ainsi tout le territoire. Mais trouver la porte d’entrée dans chaque département est le véritable enjeu pour concrétiser les projets ! » indique le responsable de l’association. Une source de fierté qui le conforte dans son ambition.  A mi-parcours du projet, l’association a développé une nouvelle approche du handicap et poursuit son travail pour faire vivre l’expérience unique des « kinos » au sein de chaque département breton ” conclut Sylvie Mousset, correspondante de la Fondation SNCF en Bretagne.

 

 

à lire sur le même sujet

Manger mieux quelles que soient nos différences : Mécénat de SNCF Hauts-de-France >