Accueil   >   Parole à   >   Jean-Marc Ambrosini

Jean-Marc Ambrosini

Directeur Général Délégué Cohésion & Ressources Humaines du groupe SNCF, Administrateur de la Fondation SNCF

Le mécénat et la Fondation SNCF contribuent à la fierté d’appartenance, à la fidélisation au groupe SNCF et à l’adhésion à son projet.

Ex-Directeur délégué aux RH du groupe RATP, conseiller social du ministre délégué aux Transports, à la Mer et à la Pêche (2012-2014), Jean-Marc Ambrosini a rejoint le groupe SNCF en 2014.

 

Quel est votre apport à la Fondation SNCF ?

“C’est en tant que DRH du groupe SNCF que je siège au Conseil d’administration de sa Fondation. J’y exprime le ressenti des aspirations de nos collaborateurs, vu de l’employeur.” Dans les débats du Conseil, Jean-Marc Ambrosini contribue à l’adéquation des orientations de la Fondation SNCF avec ces aspirations. Il veille aussi à fluidifier les processus de gestion du personnel qui permettent de concilier engagement aux côtés de la Fondation et impératifs de production.

 

Comment mobiliser davantage ?

“La Fondation SNCF est l’une des fondations les plus actives en France, en général et en matière de mécénat de compétences. Pour renforcer la mobilisation des salariés, je vois deux leviers. Le premier est de mieux faire connaître la Fondation SNCF. Le Projet Groupe, qui sera présenté prochainement, va mettre un coup de projecteur sur les actions de la Fondation. Deuxième levier : innover dans les formules de mécénat. À nous de promouvoir le séminaire d’équipe solidaire comme une vraie alternative aux séminaires classiques de cohésion d’équipes. Nous examinons aussi de nouvelles formes de mécénat individuel : des missions plus longues, intégrées dans le parcours individuel comme mode d’acquisition de compétences, de transition entre deux postes ou de mission préalable à un départ en retraite.” Le mécénat de compétences est promis à un bel avenir.

 

Quel regard portez-vous sur le mécénat d’entreprise ?

“L’entreprise est un acteur économique essentiel, qui a vocation à contribuer au mieux vivre ensemble. Cela relève de sa responsabilité sociétale. Utile à la société, le mécénat est un formidable atout pour l’entreprise elle-même, parce qu’il est vecteur de temps de respiration pour les salariés et de sens pour le collectif de travail. Nos enquêtes le prouvent : les collaborateurs rejoignent le groupe SNCF pour l’utilité sociale de ses métiers, pour l’utilité environnementale de ses activités et pour ses valeurs. Le mécénat et la Fondation SNCF contribuent à la fierté d’appartenance, à la fidélisation au groupe SNCF et à l’adhésion à son projet.”