Accueil   >   Parole à   >   Patrick Jeantet

Patrick Jeantet

Président délégué du directoire SNCF, Président délégué général SNCF Réseau et Président de la Fondation SNCF

Je suis extrêmement fier d'être Président de la Fondation SNCF !

La Fondation dans un groupe comme SNCF

"Le groupe SNCF est leader de la mobilité dans le monde. Leader de la mobilité ça veut dire qu’elle accueille toutes les différences  dans ses trains, dans ses bus, dans ses tramways. La SNCF c’est aussi le service public de tous les citoyens, c’est dans ses gênes. Et la Fondation SNCF est donc l’un des outils les plus essentiels pour la politique de responsabilité sociétale du Groupe SNCF."

L'enjeu de la Fondation SNCF

"La raison d’être de la Fondation SNCF, c’est le mieux vivre ensemble. Mieux vivre ensemble, c’est aussi la raison d’être du groupe SNCF, à travers la mobilité. Il faut agir concrètement à travers des projets. Et c’est plus de 900 projets par an, sur tout le territoire, que nous développons."

Les 3 domaines d’intervention de la Fondation SNCF

"Les trois domaines d’intervention de la Fondation SNCF, c’est l’Éducation, la Culture, la Solidarité.


L’éducation c’est la base. C’est le fondement de toutes réussites d’une société. Et pour la Fondation SNCF, c’est d’abord la lutte contre l’illettrisme. Et puis après, il y a la maîtrise des savoirs de base : lire, écrire, compter et puis aujourd’hui,  l’accès à Internet qui devient fondamental. Par exemple, la Fondation SNCF a développé, avec des associations, La Machine à Lire. La Machine à Lire qui est, sur des tablettes, une méthode qui permet à la fois par de l’écoute et de la lecture de progresser dans l’apprentissage de la lecture.



Le deuxième domaine, c’est la Culture. La culture, ça permet à chacun d’entre nous  d’être ouvert sur le monde. La Culture c’est la musique, c’est le théâtre, c’est les beaux-arts. Et donc, le projet Via Ferrata, en partenariat avec l’École des Beaux-Arts, est une classe préparatoire aux concours des écoles supérieures d’art sur lequel nous participons et nous accompagnions l’École des Beaux-Arts. Et d’ailleurs, pour ce projet Via Ferrata j’ai reçu le prix mécénat du Ministère de la Culture de la main de Madame la Ministre.



Le troisième domaine, c’est la Solidarité. La solidarité, c’est l’ADN du groupe SNCF, elle soude les équipes, elle soude la SNCF avec le monde de la société française.



La Fondation SNCF encourage dès le plus jeune âge chacun d’entre nous à s’engager dans des actions solidaires. C’est par exemple la Journée Citoyenne que nous soutenons à travers tout le territoire français avec beaucoup de municipalités."


les 3 leviers d'action de la Fondation SNCF

"Pour développer ces trois domaines d’intervention, nous avons trois leviers d’action qui correspondent à notre organisation dans le groupe SNCF. L’ancrage territorial, la co-construction et l’engagement des salariés.

L’ancrage territorial c’est pour nous vital. C’est être à la proximité, au plus près des citoyens. C’est être aussi au plus près des associations qui agissent sur ces citoyens. Et donc pour se faire, la Fondation SNCF a déployé un réseau de correspondants régionaux qui permet d’être au plus près des citoyens et des associations. L’ancrage territorial se manifeste aussi, par exemple, à travers KEOLIS qui est présent sur tout le territoire français au plus fin de la maille, dans les territoires ruraux, dans les plus petites agglomérations du territoire. Ancrage territorial en France mais ancrage territorial aussi à l’international, à travers la Fondation au Maroc, en Australie et à travers aussi KEOLIS dans certains pays.

Pour la Fondation SNCF, la co-construction, c’est mieux vivre ensemble pour mieux faire ensemble. C’est mutualiser les énergies, mutualiser les compétences. C’est par exemple, notre action avec l’Alliance pour l’éducation. L’Alliance pour l’éducation c’est la co-construction entre associations et co-construcion inter-entreprises.

Le troisième levier : l’engagement des salariés, se fait à travers le mécénat de compétences. La SNCF autorise ses salariés à prendre sur leur temps de travail, jusqu’à dix jours de temps de travail, qu’ils consacrent à travailler avec des associations sur des projets solidaires ou éducatifs. Pour les salariés, d’abord extrêmement important parce que les retours qu’on a des salariés qui se sont engagés dans le mécénat de compétences, montrent qu’ils sont bien mieux au travail, qu’ils ont un relationnel beaucoup plus fort. Et donc, c’est bien pour les salariés, mais c’est bien par retour pour l’entreprise. La deuxième chose, c’est que c’est au cœur de la politique de responsabilité sociétale de l’entreprise, par ses actions de solidarité en particulier. Et enfin, pour les associations, c’est l’accès à une expertise extrêmement vaste, puisque je rappelle que le Groupe SNCF c’est 250 000  employés, c’est plus de 150 métiers et donc, cette palette de métiers est à la disposition des associations.

Enfin, en conclusion, je voudrais dire que je suis extrêmement fier d’être Président de la Fondation SNCF. La Fondation SNCF fait partie de la stratégie du Groupe SNCF. C’est un élément stratégique majeur. C’est un élément stratégique majeur, parce que c’est l’ancrage au cœur des territoires au service de l’ensemble des citoyens des pays dans lesquels on travaille. Je voudrais évidemment m’engager plus pour la développer plus, je soutiens totalement toutes les actions de la Fondation SNCF."