Accueil   >   Parole à   >   Stéphane Volant

Stéphane Volant

Secrétaire général SNCF, vice-président de la Fondation SNCF

La Fondation est portée par les salariés et les partenaires, c’est pour ça qu’elle a trois fois l’âge de raison !

Stéphane Volant est depuis 20 ans au service de SNCF et de quatre présidents, dont l’inventeur de la Fondation. Loïk Le Floch-Prigent a tracé la perspective de ce qui s’appelait alors la Fondation “Solidarité”. Depuis, chaque président a porté un regard différent sur la Fondation, mais tous l’ont fait grandir. C’est une histoire de continuité.”

 

Quelles étapes retient-il de cette histoire ?

“Trois révolutions ont marqué le chemin de la Fondation, au-delà de sa création bien sûr. La première, c’est d’avoir su installer le mécénat de compétences dans l’entreprise et d’entraîner aujourd’hui près de 2 000 salariés. La deuxième, c’est d’avoir réussi à s’imposer comme le 1er partenaire de l’État dans la lutte contre l’illettrisme. La troisième révolution est l’ouverture au Groupe. Les EPIC sont forts, il fallait que leurs filiales en profitent !”

 

Son apport à la Fondation SNCF ?

Passé une première réaction de modestie : “La Fondation est portée par les salariés et les partenaires, c’est pour ça qu’elle a trois fois l’âge de raison !”, Stéphane Volant reconnaît son “regard un peu politique sur les choses.”  Aux débats du Comex de SNCF dont il est membre, il apporte ainsi “le cœur, les tripes” au-delà du business et défend “l’engagement social d’entreprise”. Au Conseil d’Administration de la Fondation SNCF, il apporte la raison, le souci de l’euro investi, il a d’ailleurs introduit l’évaluation et la valorisation des actions. “Il faut voir la Fondation comme un investissement rentable, pas comme un rassemblement de rêveurs. Sa gestion est extrêmement rigoureuse, son process de sélection est très exigeant. C’est une Fondation d’entreprise, la Fondation du groupe SNCF. C’est la raison pour laquelle elle est inscrite dans le projet d’entreprise et fait partie de la valeur ajoutée, des avantages, des produits et services offerts aux salariés et aux clients du Groupe.”

 

Jusqu’où le Groupe croit-il à la Fondation ?

Le nouveau Projet Groupe comporte “une révélation” selon Stéphane Volant : il recense ses actions sociétales et environnementales. ”On y réalise enfin que la SNCF est exemplaire dans ces domaines ! C’est une pépite qui nous fait du bien, parce que les cheminots sont comme ça, parce que SNCF n’est pas une entreprise tout à fait comme les autres. Et ça a de la valeur, y compris dans la concurrence à venir.” Ainsi, pour les Autorités Organisatrices, pour les particuliers, l’engagement de SNCF compte. Les actions conduites par la Fondation pour le compte des filiales sont autant de preuves qui leur permettent de concourir aux côtés des meilleurs en Australie, en Inde, au Maroc. “Demain dans la concurrence, on ne nous choisira pas seulement parce qu’on sait transporter, mais parce qu’on vit au rythme des territoires, parce qu’on partage les préoccupations de leurs habitants – la mobilité, mais aussi la culture, la solidarité -, pour notre engagement.” Rendre SNCF plus aimable, plus attractive et plus compétitive, c’est l’une des missions de la Fondation SNCF.